Présentation

  Mieux connaître Genas en quelques chiffres…   Télécharger

Ville amie des enfants

Qu’est-ce qu’une Ville amie des enfants ? Une Ville amie

Portail Famille

La ville de Genas a mis en place un

Autour de l’école

Soirées-débat 2018-2019 : cycle de 3 conférences à destination

Portail Famille

Cependant, à l’heure du numérique, il convient de proposer

Pôle de services à la population

Groupement emploi service (GES) : pour l’emploi et la

Vidéothèque

Samedi 8 décembre 2018 – Fête des Lumières  

Galerie photo

Toutes les images présentes sur ce site Web sont

Le conseil municipal

Prochain Conseil municipal : lundi 17 décembre à 18

L’intercommunalité

S’allier pour une cause commune, gérer à plusieurs ce

Conseil municipal d’Enfants (CME)

  L’année électorale du CME Elle se compose de

Réunions de proximité

2018 N°145 – 10 décembre – Avec les riverains

Les chenilles processionnaires

Be Sociable, Share!

    Comment lutter contre ces nuisibles ?

    De plus en plus présente sur le territoire communal, la chenille processionnaire du pin est la larve d’un papillon de nuit : le Thaumetopoea pityocampa.

    La ponte a lieu à la fin de l’été et au début de l’automne, en général à faible hauteur, car les femelles volent mal.

    L’hiver venu, elles tissent des nids soyeux, volumineux, blancs et elles y passent l’hiver. Ces nids sont parfaitement visibles dans les pins. Au fur et à mesure que le temps passe, ces parasites montent plus haut dans l’arbre, si bien qu’à la fin de l’hiver certaines bourses se retrouvent perchées à la cime.

    A la fin de l’hiver, de février à avril, les chenilles descendent des arbres, en file indienne, d’où le nom de chenilles processionnaires, pour s’enfouir dans le sol. Les papillons adultes émergeront au cours de l’été et un nouveau cycle commencera.

    Pourquoi lutter contre ces nuisibles ?

    Ces chenilles possèdent au troisième stade larvaire des poils urticants qui sont projetés en l’air lorsque la chenille se sent menacée. Leur très fort caractère urticant peut provoquer d’importantes réactions allergiques (mains, cou, visage) mais aussi des troubles oculaires ou respiratoires. Les atteintes à l’œil peuvent avoir d’importantes conséquences si les poils ne sont pas rapidement enlevés. Il est dangereux de manipuler un nid même vide. Le danger est aussi important pour les animaux de compagnie : un chien atteint à la langue (qu’il peut avoir utilisé pour lécher les démangeaisons sur son corps), s’il n’est pas soigné rapidement par des fortes doses de cortisone, risque alors la nécrose de la langue. Il ne pourra donc plus se nourrir. Il est important de rincer la langue et la bouche du chien avec de l’eau propre, sans frotter, ce qui briserait les poils urticants de la chenille et qui libérerait ainsi plus de toxines, aggravant l’état de l’animal.

     

    Comment lutter contre les chenilles processionnaires ?

    La lutte contre les chenilles processionnaires du pin peut prendre différentes formes.
     
    L’écopiège, composé de trois parties :

    – Une collerette qui se fixe sur le tronc et qui s’adapte à la circonférence de celui ci ;

    – Un tuyau qui relie la collerette et le sac récepteur de chenilles ;

    – Et enfin un sac rempli de terre où les chenilles vont s’enterrer et faire leur nymphose pour devenir papillon.

    La lutte mécanique :

    Couper et brûler les branches porteuses de pontes, pré-nids et nids, en cas d’attaque ponctuelle, sur des arbres facilement accessibles.

    Se protéger soigneusement contre les risques d’urtication (combinaison, masque, lunettes, gants).

    Le piégeage par confusion sexuelle :

    Il s’agit d’utiliser une phéromone de synthèse comme leurre. Ainsi utilise-t’on des pièges à phéromones pour capturer les papillons mâles de la processionnaire.

     

    La lutte biologique :

    Favoriser l’implantation des prédateurs et parasites : nichoir à mésanges

     

    Traitement phytosanitaire chimique (terrestre) :

    Appliquer un traitement avec un insecticide de la famille des benzoylurées : le diflubenzuron.

     

    Traitement phytosanitaire biologique (aérien ou terrestre) :

    Appliquer un traitement avec un insecticide biologique à base de Bacillus thuringiensis (BT kurtstaki, sérotype 3a3b), bactérie aux propriétés entomopathogènes.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    1. Vous pourrez compter sur l’accompagnement de la Mésange Verte pour mettre en place les meilleures méthodes de lutte au meilleur moment. Actuellement, il ne reste que l’échenillage, la pose de collier Ecopiège et les nichoirs pour favoriser la lutte par les mésanges qui sont nos meilleurs auxiliaires de lutte contre la processionnaire, mais aussi contre tous les autres insectes nuisibles à votre jardin.
      Consultez: http://www.lamesangeverte.com

    Genas le blog

    Genas pratique

    SUIVEZ-nous !

    Le Mag

    Actualités, bons plans, vie de la ville...

    Découvrir

    Découvrez notre espace presse

    Découvrir

    Le jardin des imaginaires

    Découvrir

    contact

    Mairie de Genas
    Service Communication,
    Place du Général de Gaulle
    69740 Genas

    Horaire d’ouverture

    • Lu,ma: 8h30-12h / 13h30-17h
    • Me: 8h30-12h / 13h-17h
    • Je: 8h30-12h / 13h30-19h
    • Ve: 8h30-12h / 13h30-17h
    • Sa: 9h-12h