Accueil de loisirs associatif : la Ville de Genas mobilisée pour pallier aux défaillances

Jeunesse
Publié le 28 septembre 2022, mis à jour le 28 octobre 2022 à 18 h 49

Difficultés de recruter des animateurs, contraintes personnelles ayant engendré une impossibilité d’assurer la direction… les raisons ayant conduit à l’incapacité du centre aéré associatif La Galipette de démarrer son activité à la rentrée de septembre sont multiples.

Pour rappel, La Galipette est un centre de loisirs associatif accueillant les enfants de 6 à 12 ans sans hébergement. Gérée de façon autonome, c’est-à-dire de façon indépendante de la commune, son activité est définie par une convention d’objectifs conclue avec la Ville de Genas -l’actuelle convention étant en vigueur jusqu’au 31 décembre 2022.

En vertu de cette convention et considérant que les objectifs ne sont plus atteints, la Ville de Genas a mis en demeure La Galipette de présenter des solutions concrètes et efficaces au plus tard le 4 octobre dernier, faute de quoi la convention serait considérée comme caduque et la commune pourra intervenir.

Consciente de la situation incommode dans laquelle se retrouvent ainsi de nombreuses familles genassiennes et soucieuse de leur proposer une solution rapide, pertinente et optimale, la Ville de Genas a rapidement proposé son aide à La Galipette pour recruter un nouveau directeur et 8 animateurs, l’objectif étant bien entendu que l’activité reprenne de façon normale dans les meilleurs délais possibles.

Malgré cette aide, le centre reste -à ce jour- fermé et la convention, au lendemain du 4 octobre 2022, est donc devenue caduque. Aussi, la Municipalité a présenté une délibération lors du Conseil municipal du 26 septembre dernier, votée à l’unanimité. Celle-ci autorise Daniel Valéro, maire de Genas, à mettre en place un accueil collectif minimum d’urgence, à compter du mercredi 5 octobre, dans le cas où La Galipette notifierait par écrit la fin anticipée de sa convention d’objectifs et donc son incapacité, au 4 octobre, de relancer son activité. La Ville de Genas étant elle aussi concernée par la difficulté de recruter des animateurs pour ses propres accueils de loisirs (périscolaires et accueil de loisirs municipal Les Moussaillons), cet accueil collectif minimum est ouvert aux parents actifs justifiant d’une impossibilité d’être positionnés en télétravail par leur employeur et sans autre mode de garde. Les services de la Direction de la Politique Éducative Locale proposent en effet un mode de garde d’urgence dans des conditions minimum mais sécurisantes. Du personnel qualifié a ainsi été redéployé sur les mercredis (hors vacances scolaires d’octobre à décembre), à la Maison de toutes les générations Daniel Quantin.

Si vous souhaitez inscrire votre enfant à cet accueil d’urgence (nombre de places limité), vous devez :

  • Au préalable, avoir inscrit votre enfant au dossier administratif 0-18 ans 2022 / 2023 sur le portail famille (si cette démarche n’a pas encore été réalisée) ; dossier que nous aurons à valider (si complet et correctement renseigné)
  • Puis, avant de procéder à la création de la pré-inscription (réalisable toujours en ligne) de votre enfant à l’accueil d’urgence, il est essentiel de prendre connaissance des modalités de cette dernière

À savoir :

– un engagement de votre part à participer au minimum -une demi-journée- (dès lors que vous sollicitez plusieurs jours d’accueil) à l’encadrement des enfants aux côtés des animateurs recrutés par la Ville

– fournir une attestation de votre employeur justifiant de votre activité professionnelle (pour chacun des parents du foyer)

– fournir une attestation sur l’honneur précisant votre impossibilité à télé-travailler les mercredis & vacances scolaires (pour chacun des parents du foyer)

  • Procéder, alors, à la pré-inscription de votre enfant
  • Après validation de l’inscription par nos services (réception de cette validation sur votre messagerie courriel), réaliser les réservations souhaitées (et selon les disponibilités)

Enfin, et toujours dans l’éventualité de la non-continuité de l’activité de La Galipette, les pré-inscriptions des vacances d’automne débuteront -à compter du mercredi 5 octobre à 8 h 30 en ligne- sur votre espace personnel du portail famille.

Mise en concurrence

Afin de rétablir l’exactitude des faits, il convient par ailleurs de rappeler que la mise en concurrence à compter du 1er janvier 2023 était prévue de longue date car imposée par la réglementation. Le centre aéré La Galipette était bien entendu parfaitement informé de cette disposition, la loi obligeant les collectivités à mettre en concurrence les activités de ce type mobilisant ce montant de fonds publics. Pour rappel, La Galipette a reçu -en moyenne, sur les 4 dernières années- 120 900 € de subventions annuelles de la part de la Ville. La procédure de recrutement est d’ores et déjà lancée. La période de démarrage de cette DSP, en début d’année civile plutôt qu’en début d’année scolaire était un souhait de la direction de La Galipette. Si aujourd’hui la Ville de Genas subit les conséquences d’une organisation défaillante, la Municipalité reste mobilisée pour apporter la meilleure solution possible aux familles concernées tout en respectant la cadre réglementaire tant pour l’accueil d’enfants mineurs que pour la gestion de deniers publics.