Rentrée scolaire 2021 : quel protocole sanitaire ?

Environnement
Publié le 24 août 2021

Le dimanche 22 août, le ministre de l’Éducation nationale a présenté les mesures qui seront en place le 2 septembre. Jean-Michel Blanquer a ainsi annoncé que la rentrée scolaire se passera dans le cadre du niveau 2 du protocole sanitaire. Qu’est-ce que cela signifie ? En clair : 

  • dès la rentrée, les cours se feront en présentiel, que ce soit en école primaire, au collège ou au lycée
  • en outre, l’entrée dans un établissement scolaire, que ce soit pour un élève, un parent ou un enseignant, n’est pas soumise à la présentation d’un passe sanitaire
  • dans les écoles, une classe sera fermée dès qu’il y a un cas et l’apprentissage se poursuivra à distance pour tous les élèves
  • dans les collèges et lycées, les élèves contact à risque sans vaccination complète poursuivront leurs enseignements à distance, pendant 7 jours, tandis que les élèves contact justifiant d’une vaccination complète pourront poursuivre leur apprentissage en présentiel
  • les activités physiques et sportives sont autorisées aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Néanmoins, les sports de contact en intérieur sont interdits et une distanciation adaptée doit être mise en place selon la pratique sportive
  • les élèves non vaccinés pourront participer aux sorties scolaires dans les lieux qui disposent de créneaux réservés à l’activité scolaire -(piscine, bibliothèques, etc.). Ils seront toutefois soumis au passe sanitaire lorsqu’ils participeront à des sorties où le grand public est également présent (musée, etc.). Ces règles s’appliquent également aux parents accompagnant les sorties des enfants
  • le protocole sanitaire reste inchangé : aération renforcée, lavage des mains obligatoire, port du masque obligatoire en intérieur pour les personnels et les élèves dès l’école élémentaire, limitation obligatoire du brassage par niveau, désinfection des surfaces les plus touchées plusieurs fois par jour…

En ce qui concerne la vaccination, celle-ci sera facilitée pour les personnels et les élèves. Ainsi, l’accès au vaccin sera possible à proximité ou au sein même de leur établissement. 

À noter que le ministre a également précisé que le gouvernement se réserve la possibilité d’adapter le protocole à l’échelle locale en cas d’évolution qui le justifierait.